Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Gouel Bro Gozh ma Zadou

par Joël archives 2010

  Le Vieux Pays de mes Pères,

 


index.jpg

 

Du 19 au 30mai 2010, pour fêter le 107eme anniversaire du «Bro Gozh ma zadoù», Lesneven, ville où il fut proclamé «hymne national» lors du congrès de l'Union régionaliste bretonne en 1903, accueillera une série de manifestations. Pour promouvoir le chant qui est «aujourd'hui régulièrement joué dans des cérémonies officielles, dans des stades, lors de concerts, etc.», mais aussi pour célébrer l'amitié entre la Bretagne et le pays de Galles d'où il tire ses origines. Expositions, conférences et concerts rythmeront ainsi une quinzaine aux dates choisies pour coïncider avec la Fest'Yves, la fête de tous les Bretons. Sans oublier la cérémonie officielle, multilingue et musicale (Bagad Bro Leon et Lyre lesnevienne), quise déroulera le 29mai, dès 11h, à la maison d'accueil.

 

Voir site officiel.



 

Le programme

EXPOSITIONS: «Le cabotage entre Bretagne et pays de Galles» (chapelle saint-François) et«Création celtique contemporaine» (chapelle Saint-Joseph),

du 19 au 30mai.

CONCERTS: le 22, «Mélodies galloises et celtiques» par Tara MacKenney (20h30, chapelle Saint-Maudez); le 28, concert avec les collégiens bilingues de Lesneven, Dom Duff et Nolwen Krobell (20h30, salle Saint-François d'Assise); le 29, «Autour du Bro Gozh» avec 220 choristes de Kanerien Lesneven, Kanerien Sant Karanteg, Mouezh Bro Landi et Mouezh Paotred Breizh (20h30, église Saint-Michel).

CONFÉRENCES: le 19, «Le Bro Gozh, hymne national... du peuple kahsi en Inde» par André Bernicot (20h30, chapelle Saint-Maudez); le 20, «Les relations entre la Bretagne et le pays deGalles au XIXesiècle» par Jakez Gaucher (20h30, chapelle Saint-Maudez); le 29, «L'histoire de l'hymne national gallois» par Gwyn Griffith (15h, chapelle Saint-Maudez). JEUX BRETONS: le 29, dès 14h30, à la maison d'accueil.

Contacts Tél.06.32.29.79.29. Courriel, gouelarbrogozh @aliceadsl.fr

 

Source: Le Télégramme 29 Avril 2010

 

Quelques liens:

 

L'hymne national gallois, article de Gwyn Griffiths paru sur le site Agence Bretagne Presse et traduit par Jacqueline Gibson.

 

Mais aussi:

Bro gozh. L'imposture de François Jaffrenou


 

  Paroles en Breton
  En Français
Ni, Breizhiz a galon, karomp hon gwir Vro!
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-do.
Dispont kreiz ar brezel, hon tadoù ken mad,
A skuilhas eviti o gwad.

   O Breizh, ma Bro, me 'gar ma Bro.
   Tra ma vo mor 'vel mur 'n he zro.
   Ra vezo digabestr ma Bro !

Breizh, douar ar Sent kozh, douar ar Varzhed,
N'eus bro all a garan kement 'barzh ar bed,
Pep menez, pep traonienn, d'am c'halon zo kaer,
Enne kousk meur a Vreizhad taer !

   O Breizh, ma Bro, me 'gar ma Bro.
   Tra ma vo mor 'vel mur 'n he zro.
   Ra vezo digabestr ma Bro !

Ar Vretoned 'zo tud kalet ha kreñv;
N'eus pobl ken kaloneg a zindan an neñv,
Gwerz trist, son dudius a ziwan eno,
O! pegen kaer ec'h out, ma Bro!

   O Breizh, ma Bro, me 'gar ma Bro.
   Tra ma vo mor 'vel mur 'n he zro.
   Ra vezo digabestr ma Bro !

Mar d'eo bet trec'het Breizh er brezelioù braz,
He yezh a zo bepred ken beo ha bizkoazh,
He c'halon birvidik a lamm c'hoazh 'n he c'hreiz,
Dihunet out bremañ, ma Breizh !
Nous Bretons de coeur, nous aimons notre vrai pays!
L'Arvor est renommée à travers le monde.
Sans peur au coeur de la guerre, nos ancêtres si bons
Versèrent leur sang pour elle.

   O Bretagne, mon pays, que j'aime mon pays
   Tant que la mer sera comme un mur autour d'elle.
   Sois libre, mon pays!

Bretagne, terre des vieux Saints, terre des Bardes,
Il n'est d'autre pays au monde que j'aime autant;
Chaque montagne, chaque vallée est chère dans mon coeur.
En eux dorment plus d'un Breton héroïque!

   O Bretagne, mon pays, que j'aime mon pays
   Tant que la mer sera comme un mur autour d'elle.
   Sois libre, mon pays!

Les Bretons sont des gens durs et forts;
Aucun peuple sous les cieux n'est aussi ardent;
Complainte triste ou chant plaisant s'éclosent en eux.
O! Combien tu es belle, ma patrie!

   O Bretagne, mon pays, que j'aime mon pays
   Tant que la mer sera comme un mur autour d'elle.
   Sois libre, mon pays!

Si autrefois Bretagne, tu as fléchi durant les guerres,
Ta langue est restée vivante à jamais,
Son coeur ardent tressaille encore pour elle.
Tu es réveillée maintenant ma Bretagne!

Haut de page